NOUVEAU :  L'ÉPIGÉNÉTIQUE & LA SANTÉ

C'est une science récente en plein essor qui démontre l'impact indéniable des facteurs  environnementaux sur l'expression des gênes et par conséquent la manifestation de maladies qui seraient restées latentes mais non exprimées si l'environnement dans lequel baignent les cellules était plus sain. Cet environnement est impacté par de nombreux facteurs decrits dans l'encadré plus bas.

Cette nouvelle science est en train de prouver ce que le courant des hygiénistes met en lumière depuis de nombreuses décennies, c'est une belle avancée.

Par exemple chez les abeilles, si une larve est nourrie avec de  gelée royale elle deviendra reine, si elle est nourrie plus simplement elle deviendra ouvrière. Est-ce à dire que tout dépend de notre alimentation ?

Non mais cela a un impact important sur notre santé. En Allemagne dans le courant des naturopathes de l'école d'Hildegarde de Bingen, ils considèrent que cela peut participer jusqu'à 70 %.

Que peut-on en déduire ?

C'est une question de bon sens. Chaque fois que nous pourrons agir sur l'un des facteurs de stress (voir encadré plus bas), faisons-le.

C'est l'hygiène de vie au sens large (psychique, émotionnelle, mentale et physique) qui nous permettra de vivre en meilleure santé plus longtemps.


Prends soin de ton corps, afin que ton âme ait envie de l’habiter (Proverbe Chinois)

La NATUROPATHIE est une approche globale de l’individu ciblée sur sa SANTÉ et sa QUALITÉ DE VIE dans l’esprit de la « SANTÉ DURABLE ».

Elle comprend un ensemble de méthodes d’hygiène vitale exclusivement naturelles tenant compte de la singularité de chaque être. C’est une DÉMARCHE essentiellement PRÉVENTIVE accompagnant également d’autres disciplines notamment dans le cas de troubles chroniques.
Elle ne se substitue en aucun cas à la médecine sous toutes ses formes, allopathique ou autre.

 

La FORCE VITALE


Les cellules baignent dans le liquide interstitiel dont la qualité dépend inexorablement de celles du sang et de la lymphe.

Selon le processus indiqué sur le schéma ci-cessus, l’état de ces liquides découle de l’alimentation, de l’hygiène de vie, des effets délétères des différents stress subis sur les plans : social, climatique, environnemental, héréditaire, ainsi que des émotions négatives.

S’ajoute à ces effets, avec l’âge surtout, la diminution de performance d'épuration des organes principaux, il s’ensuit ainsi une accumulation de toxines dans l’organisme ayant des effets néfastes favorisant le développement de maux de tous ordres.

 

C’est l’« intelligence » d’auto-réparation du corps. Elle découle de l’hérédité, de l’hygiène vitale depuis la naissance jusqu’à ce jour et, du psychisme ainsi que des états émotionnels.

LES HUMEURS : les liquides du corps

Notre corps est composé, selon notre âge, de 65% d'eau (personnes âgées), à 80% env. (enfants).

QUELQUES BILANS

aident à la détermination des tendances générales et à l’évaluation de la force vitale (liste non exaustive) :

Observation des iris
Alimentation
Morphopsychologie
Psycho-émotionnel avec les élixirs floraux et l'anamnèse
Réflexologie plantaire
Hygiène de vie
Anamnèse : questionnaire pointant notamment les antécédents familiaux sur les plans physiologiques et globalement l’histoire de la personne sur divers plans.


LES CONSEILS

Ils se déclinent en différentes cures progressives employant pour le drainage et la revitalisation, les plantes (phytologie et phytothérapie), des oligo-éléments, des vitamines, des minéraux, ainsi que des méthodes comme la réflexologie, l’énergétique, l’exercice physique, l’utilisation des éléments tels que l’air, l’eau etc.

Leur nombre (en principe trois) dépend du bilan toxinique, de l’état de la force vitale ainsi que de la performance des émonctoires tels que foie, reins, intestins, peau, poumons, de l’âge etc….

Les cures déterminent l’alimentation « santé » adaptée à la personne, les drainages qui libèreront les liquides de l’organisme des toxines et toxiques qui l’encombrent, permettent l’harmonisation des états émotionnels débordants et aident à la pérennité de l’état de santé.